L’Open Vld veut une liberté de panorama pour les bâtiments publics et les œuvres d’art

Temps de lecture: 1 min

Toute personne voulant prendre une photo de l’Atomium à Bruxelles ou des œuvres d’art de Jan Fabre à Namur doit en principe demander l’autorisation ou payer des droits d’auteur. Les députés Open Vld Patricia Ceysens et Frank Wilryck estiment cette pratique dépassée. Ils ont préparé, comme l’annonce lundi ’De Morgen’, une proposition de loi pour inscrire dans le droit d’auteur la liberté de panorama.

Les deux députés libéraux veulent que les gens puissent prendre à l’envi des photos de bâtiments et d’œuvres d’art situés dans l’espace public. «  La liberté de l’individu de prendre des photos dans l’espace public doit selon nous primer sur la protection des droits d’auteur des bâtiments et œuvres d’art dans l’espace public. C’est la logique même. C’est pour cela que nous voulons inscrire la liberté de panorama dans notre législation et notre droit d’auteur », indiquent-ils.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une