S'identifier S'abonner

Sirop de Liège: quand le halal fait polémique

Depuis plusieurs années, le sirop est certifié « halal » pour augmenter ses exportations, ce qui ne change absolument rien à la recette. Pourtant, certains sont scandalisés.

Par Camille Tangquynh

Temps de lecture: 3 min

Rappel des faits

Ce week-end, le groupe Sudpresse annonçait que le célébrissime sirop de Liège de chez Meurens était certifié « halal ». Grâce à ce label, la siroperie d’Aubel entend augmenter le nombre de ses exportations.

« Tout se mondialise. Il faut pouvoir répondre aux attentes de différents marchés », s’était défendu Bernard Meurens, arrière-petit-fils du fondateur de la siroperie. Ce label n’est qu’une formalité administrative pour prouver à la communauté musulmane que le sirop ne contient pas de gélatine de porc, par exemple, comme on en trouve dans certains bonbons.

Et ce n’est pas le seul produit concerné. « La plupart des produits Nestlé disposent d’une certification halal », témoigne Salah Eldin, administrateur de European Islamic Halal Certification, un organisme de certification.

Polémique et trahison

En outre, la certification du label « halal » n’est pas récente, elle date même de plusieurs années, écrit L’Avenir. «  On ne comprend pas pourquoi on fait toute une histoire autour de cela. Nous avons simplement dû renouveler notre label il y a quelques jours. Ce n’est pas nouveau », commente Clément Meurens, administrateur délégué de la société.

Si cela ne change absolument rien au produit (il garde la même recette que celle utilisée depuis… 1902 !), l’annonce a déclenché une véritable polémique, puisque certains consommateurs perçoivent ce nouveau label comme une trahison.

Scandalisé, un ancien chef de file MR verviétois, Joseph Charlier, est même venu rapporter personnellement son pot de sirop à la siroperie aubeloise. Interrogé par Sudpresse, il explique les raisons de son geste : « Je viens marquer mon désaccord. À 68 ans je ne vais pas accepter qu’on m’impose de manger halal. » Il poursuit : « Qu’ils aillent vendre de l’halal, d’accord, mais de là en ce qu’il en fasse de la pub ! C’est une question de principe, les attitudes de Meurens poussent notre civilisation à sa perte ».

De son côté, Bernard Meurens n’en revient pas de la polémique générée. « Je sais qu’il y a un climat d’islamophobie en Belgique en ce moment, mais pas à ce point-là… ! »

► Lire notre article : L’alimentation, ultime tabou religieux ?

« Je suis sirop de Liège » : les internautes se déchaînent

Les internautes n’ont pas attendu longtemps avant de se déchaîner sur la Toile. Plus de 1.000 commentaires ont submergé sur l’article de Sudpresse, créant un véritable bad-buzz. Du côté des réseaux sociaux, les twittos se sont plutôt amusés de l’affaire.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Retour en haut du site Belgique Monde Économie Sports Culture Opinions Techno Sciences et santé So Soir Soirmag Images Le choix de la rédaction Dossiers Archives Bourses Trafic Météo Programmes télé Club du Soir Nous contacter RSS Les voyages du Soir La boutique SoSoir Petites annonces Annonces immobilières Gocar Faire-part et cartes de vœux Photobook Les Œuvres du Soir Toutes nos archives Gérer les cookies Rossel Rossel Advertising References Cinenews Out.be L'Echo SudInfo Metro Kotplanet.be Grenz Echo La Voix du Nord Vlan Rendez-vous En mémoire Sillon belge App Store Optimization Immovlan VLANSHOP