Toujours plus de luxe et de dépaysement au camping

Selon une étude du Groupe d’hôtellerie de plein air Sandaya, près d’un Belge sur quatre aurait séjourné en camping ces trois dernières années. Et pas moins de 70 % d’entre eux se seraient dits très satisfaits de leur séjour ! Désormais, le camping fait donc partie du top 3 des hébergements de vacances pour ceux qui partent au moins une fois par an, et ce derrière les hôtels et les locations individuelles.

Il faut dire que ces dernières années, le concept du camping a bien évolué, cassant l’image un peu négative que certains en avaient. Tout d’abord, le standing a grimpé d’un cran : aujourd’hui, de plus en plus de camping ont été modernisés et il n’est pas rare qu’ils soient estampillés de quatre ou cinq étoiles.

Les infrastructures se sont aussi développées puisqu’en plus des traditionnelles piscines et plaines de jeux, on trouve aussi de plus en plus de restaurants, de centres de wellness et autres au sein des campings.

Mais ce qui a le plus évolué, c’est le type et la qualité des hébergements proposés. Si les jeunes préfèrent toujours la tente pour son coût et sa flexibilité, de plus en plus de campeurs se tournent en effet vers des solutions plus confortables comme le mobilhome. Souvent proposés à la location par les campings, ces derniers peuvent généralement accueillir des familles entières et sont de mieux en mieux équipés. Il n’est désormais plus rare de trouver dans ces bungalows de vrais sanitaires, des lave-vaisselle, mais aussi des services plus hôteliers comme la fourniture des draps.

Bref, le camping évolue vers toujours plus de confort et de services. Il a aussi tendance à miser sur l’originalité, notamment avec le développement de concepts comme le « glamping », contraction des mots « glamour » et « camping ».

Très à la mode, le glamping propose généralement des hébergements de plein air insolites, allant de la cabane dans les arbres à la tente de luxe, en passant entre autres par la roulotte, le tipi ou encore la yourte.

Le concept est souvent associé à une démarche de retour vers la nature, voire d’écotourisme. Mais ce qui attire le plus les touristes vers ce mode d’hébergement, c’est le dépaysement !

D’après une étude Dedicated-Sandaya, le campeur belge choisit en effet sa destination d’abord pour le dépaysement et l’insolite, ensuite pour le farniente, les plages ou la piscine. Ce qui pousse de plus en plus de campings, même traditionnels, à développer des logements hors du commun…

Sur le même sujet
Économie et finances