Déclarations de mandats: Gregor Chapelle s’excuse pour son oubli

D ésolé pour l’erreur », a réagi Gregor Chapelle ce vendredi après-midi après que Le Soir a indiqué qu’il n’avait pas déclaré ses mandats en temps et en heure. « Je suis d’autant plus désolé que j’ai toujours plaidé pour la transparence des mandats », a ajouté le directeur général d’Actiris, en indiquant qu’il avait depuis fait les démarches nécessaires.

Cela fait donc un de moins parmi les mandataires ayant omis de rentrer leur déclaration 2015. On passe à 201 contre 336 en 2014 (c’était alors un chiffre record depuis 2007).

Parmi les « distraits », point de ténors. Parmi les noms connus figure quand même Richard Fournaux, bourgmestre de Dinant. A noter que 46 mandataires ont pour leur part négligé de déposer une déclaration de patrimoine.

Pou rappel, le Moniteur publiait ce vendredi les déclarations de mandats des mandataires publics. Depuis 2005, la loi contraint les mandataires publics au sens large du terme (ministres, députés, bourgmestres, hauts fonctionnaires…) à révéler les mandats ou professions qu’ils exercent, ainsi que l’état de leur patrimoine.

>>> Lire l’ensemble de nos informations dans la sélection abonnés.

Sur le même sujet
Lois et règlementsLe Soir