Porsche: abandon d’une enquête sur son conseil de surveillance

L’enquête pour manipulation boursière contre les anciens membres du conseil de surveillance de Porsche, lors de sa tentative de rachat de Volkswagen en 2008, a été abandonnée, s’est réjouit vendredi le constructeur automobile.

Porsche «salue la décision du parquet de Stuttgart d’abandonner les enquêtes contre les douze membres du conseil de surveillance qui siégaient pendant l’année 2008», affirme un communiqué.

Une porte-parole du parquet a confirmé à l’AFP l’abandon de l’enquête mais a indiqué que la raison de cette décision ne serait communiquée que la semaine prochaine.

Sur le même sujet
Industrie automobile