Semencière, un métier autant qu’une passion

De longs cheveux ondulent sur un dos courbé vers une terre dessinée de mosaïques en fleurs. Fanny Lebrun est semencière. Elle a 28 ans et exerce un métier devenu rare, qui tient autant de la passion pour le jardinage que de l’engagement concret pour un avenir moins dépendant des multinationales. Sur son lopin de 25 ares à Strée (Province de Liège), pas moins de 60 variétés de légumes, d’aromates et de fleurs sauvages y sont cultivées exclusivement pour en collecter les graines.

Sur le même sujet
province de Liège