Le moustique tigre repéré en Belgique

Le moustique tigre, l’Aedes albopictus (son nom latin) est bel et bien présent sur notre territoire, a indiqué au Soir l’Institut de médecine tropicale à Anvers. Un nombre minime de ces moustiques aux rayures blanches a été repéré dans un établissement en Belgique en juin.

Pas encore d’infection en Belgique

Ce moustique tigre venu tout droit d’Asie a déjà été aperçu en Belgique en 2013, en 2014 et donc en 2015. Actuellement, il a surtout posé ses valises au Brésil. On évoque de plus en plus une invasion dans nos contrées, particulièrement en France.

Ce moustique peut être porteur de la dengue et du chikungunya, deux maladies qui provoquent de fortes fièvres. Mais Isra Deblauwe, entomologiste à l’Institut de médecine tropicale à Anvers, minimise les risques d’infection : « Ils sont pour l’instant dans un espace couvert et aucune personne n’a encore été infectée. Nous faisons régulièrement des surveillances et nous n’avons rien trouvé. Ces moustiques ne se sont donc pas dispersés». L’organisme refuse de préciser la localisation exacte de cette découverte.

Aucun plan national

Toutefois, en cas d’infection, la Belgique n’a encore prévu aucun plan d’action. « Contrairement aux Pays-Bas, nous ne sommes pas préparés. L’Institut n’est pas formé pour cette éventuelle situation. Nous ne sommes que des scientifiques.   Actuellement, ce sont les Régions qui gèrent la situation. Mais il faudrait un plan national. »

Le produit permettant d’éradiquer le moustiques tigre est illégal en Belgique. « Le gouvernement a fait une demande de permission auprès de l’Europe. Nous attendons toujours une réponse. »