Qui a sa carte de parti et où?

La pyramide des âges révèle quelques surprises dans les partis. Non, la N-VA ou le PTB n’attirent pas le plus de jeunes membres. Ni le FDF le plus d’aînés.

Cheffe adjointe du service Politique Temps de lecture: 7 min

Voici quelques jours, le CD&V s’en réjouissait par communiqué : il attire à nouveau les jeunes. « Après des années de légère diminution, précisait-il, 2014 présente une augmentation de 5 % des membres de moins de 30 ans ». Pour atteindre 3.200 jeunes, sur un total de 56.592 membres, soit 5,6 %.

Ce phénomène s’étend-il à d’autres partis ? Quelles sont les tranches d’âge les plus représentées dans les diverses formations ? Qui a le plus de séniors ? Nous avons demandé aux principaux partis, du Nord et du Sud, de nous fournir leurs données, les chiffres ci-dessous provenant donc des états-majors. Une exception : le PS a refusé de nous « donner des détails sur le profil » de ses membres. Quelque chose à cacher ? Le parti se contente de nous assurer que « le nombre de militants en ordre de cotisation a augmenté depuis les dernières élections ». Il suffit de le croire sur parole… Passons. Et concentrons-nous sur la pyramide des âges dans les autres partis.

MR : le plus de jeunes et d’aînés

Les libéraux totalisent 35.000 membres. Mais le groupe le plus représenté n’est pas constitué des « gens qui travaillent » (en âge de travailler) traditionnellement défendus par les bleus, mais des séniors. Ils constituent quasi un tiers des membres : 29 % ont plus de 65 ans (un chiffre équivalent à celui du CDH). Toutefois, les 35-55 ans talonnent les séniors : ils sont 27 %.

Mais l’autre chiffre qui pourra surprendre, c’est la proportion de jeunes membres MR : 18 % (7 % de 16-25 ans ; 11 % de 26-35 ans). Soit « la plus grosse jeunesse politique du côté francophone », se targue le parti. Vrai : Ecolo, deuxième parti à attirer le plus de jeunes, fait 3,7 % de moins. Le MR assure même enregistrer « 2 à 3 inscriptions de jeune par jour depuis janvier ». Les 56-65 ans sont à peine plus nombreux que les jeunes : 19 %. (7 % des membres n’ont pas précisé d’âge.)

CDH : le plus de séniors (avec le MR) et des jeunes en hausse

Actuellement, le CDH compte 16.038 membres. Un chiffre dont il est fier : la direction du parti se plaît à préciser que cela représente 4.000 membres de plus qu’en 2011, Benoît Lutgen ayant repris la présidence en septembre cette année-là… Depuis lors, le parti humaniste dit engranger chaque année de nouveaux membres, 1.000 par exemple depuis l’an dernier. 2012 ayant constitué une année exceptionnelle, avec 2.500 nouveaux.

Parmi ces nouveaux membres, pas mal de jeunes : ils sont près de 800 de plus cette année qu’en 2011 (+500 entre 2013 et 2014 ; +200 entre 2014 et 2015), soit presqu’un doublement en quatre ans, pour totaliser 1.803 moins de 35 ans désormais. Ce qui représente 11,25 % des membres. Pas mal pour un parti que l’on dit parfois grisonnant… même si cela correspond au pourcentage de jeunes le plus bas des partis francophones, avec le PTB. Un résultat toutefois supérieur à celui de la N-VA par exemple.

Mais au CDH, c’est le groupe des 35 à 65 ans qui constitue le gros des troupes : 53,03 %. La tranche des séniors (plus de 65 ans) étant significative également : 29,06 %, soit le même pourcentage que le MR. En fait, la pyramide des âges humaniste n’est pas très éloignée de celle du MR, où les 35 à 65 ans représentent 46 %. Les libéraux ont 7 % de jeunes en plus que le CDH et 7 % de 35-65 ans en moins. (6,65 % des membres du CDH n’ont pas spécifié leur âge).

Ecolo : le moins de seniors

Les verts annoncent 13.030 membres (et sympathisants). S’ils bénéficient du deuxième plus haut taux de jeunes, après le MR, soit 14.3 % de 16-29 ans, deux autres données sortent du lot. D’une part, Ecolo est le parti francophone qui compte le moins de séniors (même s’il les comptabilise, lui, après 70 ans) : 11,6 %, soit bien moins que MR, CDH et FDF. D’autre part, le groupe le plus important est constitué des 50-70 ans : 41,3 %, ce qui correspond grosso modo à la génération de jeunes adultes lors de la création du parti en 1980. Un taux bien plus important qu’au MR ou au FDF. Reste la tranche des 30-50 ans : 32,8 % (plus qu’au MR, moins qu’au FDF ou au PTB).

FDF : un bon tiers de 30-50 ans

Le parti annonce 5.731 membres. Et lorsqu’on assiste à un congrès des francophonissimes, les chevelures grises sont bien représentées. Pourtant, ce n’est pas le FDF, on l’a vu, qui totalise le plus de séniors : 23,05 % de plus de 65 ans (c’est 6 % de moins que le MR et le CDH). En fait, le parti ne détient aucun record en termes de tranches d’âge. Mais presque : il compte 37,55 % de 30-50 ans, la tranche d’âge la plus importante, battu sur le fil par le PTB (38 %). Le FDF est par ailleurs troisième en nombre de jeunes, un résultat honorable : 13,09 % de moins de 30 ans. Et il compte 26,31 % de 50-65 ans.

PTB : 4 fois plus d’affiliés en 10 ans, 51 % de plus de 50 ans

Le PTB attire-t-il particulièrement les jeunes ? Non ! Avec le CDH, c’est le parti francophone qui compte le moins de membres de moins de 30 ans : 11 %, sur 9.350 membres. En fait, ce sont les deux tranches d’âge entre les jeunes et les séniors qui sont les plus représentées dans le parti d’extrême gauche : 38 % ont entre 30 et 50 ans (un chiffre constant depuis 2009) ; et 37 % sont âgés de 50 à 65 ans.

Quant aux plus de 65 ans, ils ne sont que 14 %, soit le deuxième taux le plus bas après Ecolo. Au PTB, les plus de 50 ans représentent la moitié des membres (51 %), une tendance constante depuis 2009 également. Mais un autre élément est à pointer : depuis 2006, le parti a quadruplé le nombre de ses membres, passant de 2.335 à 9.350 aujourd’hui. Depuis 2012, le PTB progresse de 1.000 à 1.500 membres par an.

N-VA : 9,5 % de jeunes, deux tiers de plus de 50 ans

Premier parti du pays en nombre d’électeurs, la N-VA totalise 41.543 membres (chiffre 2014), alors qu’ils n’étaient que quelque 26.000 trois ans plus tôt. Une augmentation de 59 % !

Parmi ces membres (dont 6 % n’ont pas précisé leur âge), toutes les tranches d’âge sont à peu près représentées de la même façon : une trentaine de pour cent. A l’exception notable des moins de 30 ans, qui ne sont que 9,5 %. Un chiffre stable ces dernières années : 9,6 % de moins de 31 ans en 2013 et 2014, 9,5 % cette année. Les autres catégories d’âge se répartissent quasi équitablement : 32 % de 50-65 ans ; 31 % de plus de 65 ans ; 28 % de 30-50 ans. Face au succès nationaliste, ce ne sont donc pas les moins âgés qui prennent le plus une carte de parti : deux tiers des membres (63 %) ont plus de 50 ans.

VLD : un tiers de plus de 65 ans

Les libéraux flamands comptent aujourd’hui 63.379 membres, soit quelque 3.300 de moins qu’en 2010 (le parti l’explique ainsi : il « nettoie » ses fichiers, enlevant les doublons ; et si les gens continuent à s’engager, ils ne prennent plus nécessairement une carte de parti).

Les libéraux flamands, comme la N-VA, attirent moins les jeunes que les aînés (la pyramide des âges de ces deux partis de droite est assez semblable) : seuls 8 % des membres ont moins de 35 ans (depuis 2012, il y a, selon le parti, une augmentation de 11 % des « Jeunes VLD », mais ceux-ci ne prennent pas forcément une carte du VLD en tant que tel). Par contre 34 % des membres ont plus de 65 ans. Viennent ensuite les 35 à 55 ans : 29 %. Et les 55-65 ans : 21 %. (8 % des membres n’ont pas précisé leur âge.)

SP.A : 70 % de plus de 50 ans

Avec 46.753 membres, les socialistes flamands comptent plus d’affiliés que la N-VA. Et ils se targuent d’en attirer de nouveaux : 2.900 en 2015. Dont pas mal de jeunes : 630, soit 21,7 %. Alors que les moins de 30 ans ne représentent globalement que 9.5 % des membres du parti.

Mais le SP.A compte plus de séniors que la N-VA et le VLD : 37.5 % de membres ont plus de 65 ans. Il y a aussi 31,8 % de 50-65 ans. Soit près de 70 % qui ont plus de 50 ans (69,3 %). Les 30-50 ans constituant un cinquième (21.2 %) des effectifs. Mais les nouveaux membres rajeunissent peu à peu le parti : 38,3 % d’entre eux ont entre 30 et 50 ans. Et seuls 18,5 % ont plus de 65 ans.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une