Comprendre la chute des Bourses en trois questions

Mikael Petitjean, professeur d’économie à la Louvain School of Management, juge ce plongeon spectaculaire des Bourses européennes « peu prévisible mais logique ».

Temps de lecture: 2 min

La situation était préoccupante ce lundi sur les places boursières à travers le monde. Après les bourses asiatiques, les places européennes ont plongé et la situation s’est aggravée à l’ouverture de Wall Street avant de clôturer en forte baisse.

Les Bourses européennes en chute libre, le Bel 20 termine sur une baisse de 4,99 %

En cause notamment, les inquiétudes sur la santé économique chinoise. Pourquoi une telle chute aujourd’hui ? Était-ce prévisible ? Est-ce inquiétant pour les investisseurs européens ? Mikael Petitjean, professeur d’économie à la Louvain School of Management, a répondu à nos questions.

Pourquoi une telle chute ce lundi ?

« La chute de ce lundi peut en effet paraître spectaculaire mais il ne faut pas pour autant trop s’en inquiéter. C’est la conjonction de plusieurs facteurs. Premièrement, la baisse de la croissance chinoise. Elle n’est plus que de 5 % actuellement. Ce qui est très faible pour la Chine. Avec la transition économique que le pays est en train de vivre, le maintient d’une forte croissance est un enjeu de stabilité socio-économique. Ensuite, il y a une grande frilosité des investisseurs étrangers par rapport aux pays émergents. Et finalement, on constate également que le rebond de l’économie américaine n’est pas aussi bon qu’il était prévu. »

La Chine a fait souffler un vent de panique sur les marchés boursiers

C’était donc prévisible ?

« Ce n’était pas prévisible mais c’était logique. Une croissance de 10 à 15 % n’est pas viable à long terme. La Chine est aussi un marché très spéculatif, mal organisé et peu mature. Il y a beaucoup de petits investisseurs. Ces facteurs en font un marché très instable. Qui plus est dans une période de grande volatilité. »

Comment Pékin tente d’éviter la chute des Bourses

Est-ce inquiétant pour les investisseurs européens ?

« Non. Les investisseurs ne doivent pas changer leur politique d’investissement. La bourse rapporte de l’argent sur le long terme. Ces fluctuations ne doivent pas les faire paniquer. »

La Chine va-t-elle faire flancher l’économie mondiale ?

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
Sur le même sujet La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une