Bientôt un véhicule électrique belge à trois roues

La société « ECAR Belgian Green Vehicle », qui rassemble quatre investisseurs fondateurs belges, a été créée pour construire, assembler et vendre l’ECAR 333, un véhicule électrique à trois roues, a annoncé mardi Xavier Van der Stappen, porteur du projet. Le but de la société est de produire 500 véhicules par an à l’horizon 2020.

Les quatre investisseurs sont tous impliqués dans les énergies renouvelables ou le secteur de la mobilité. Il s’agit de Thierry Deflandre, directeur du circuit de Zolder, Laurent Minguet, fondateur d’EVS et à la tête de la société immobilière de logements à très basse consommation Groupe Horizon, Willy Sonck, créateur du fonds Adoxa qui investit dans des projets techniques durables et Patrick Naeyaerts, à la tête d’une société spécialisée dans le photovoltaïque et importateur de véhicules électriques.

L’ECAR 333 est un véhicule électrique à trois roues, à la carrosserie en lin. Il se décline en véhicules utilitaires, de liaison ou de loisir.

Le projet bénéficie d’un financement de la Région Wallonne sous forme d’une avance remboursable, équivalent à 70 % du budget de la première année. Une seconde levée de fonds sera faite en janvier 2016.

L’objectif est de présenter un véhicule de série au prochain salon de l’Auto, où il constituerait une première mondiale, selon ses promoteurs.

Sur le même sujet
Énergie alternative