Mobilité vers l’hôpital de la Citadelle à Liège: Ecolo veut une étude globale

C onstruire une liaison routière pour relier l’hôpital de la Citadelle à l’autoroute E313 est un non-sens ! Voilà un projet archaïque exhumé des cartons juste pour profiter d’un effet d’aubaine dans le cadre des routes de l’emploi du ministre Prévot (CDH). Il est temps que le collège se prononce sur ce projet même si, dit-il, il n’est pas saisi officiellement de la question. Les trois acteurs clés du dossier (Demeyer-Marcourt-Lambert) se taisent. Il est temps qu’ils prennent position  », déclarent en chœur le député Philippe Henry et les conseillers communaux Guy Krettels et Daniel Wathelet.

A l’heure où les habitants du quartier concerné se mobilisent – une pétition rassemble déjà plus de 3000 signatures- Ecolo rappelle que ce projet ne concerne qu’un tiers des besoins en mobilité vers le CHR de la Citadelle. « Construire cette route sur viaduc ne résout en rien les problèmes d’accessibilité du centre-ville vers l’hôpital. Qui plus est, le projet de liaison est un cul-de-sac qui débouche sur un parking déjà à saturation. Elle détruit au passage le cadre de vie naturel de ce quartier très vert, des terrains communautaires comme la ferme des enfants et le terrain de foot du JS Pierreuse qui vient d‘être rénové, et elle concurrencerait le parking-relais de Vottem dont les travaux vont bientôt commencer, expliquent les conseillers Guy Krettels et Daniel Wathelet. Ne parlons pas du budget qui avoisinerait les 25 millions d’euros compte tenu des importants travaux de génie civil pour franchir l’important dénivelé. »

Ecolo avance un nouvel argument : la réforme fédérale des soins de santé. « Dans les dix années qui viennent, les hôpitaux devront davantage collaborer pour éviter les concurrences stériles entre « piliers traditionnels », explique Olivier Biérin, secrétaire de la locale Ecolo. Le CHR a peur de la concurrence du nouvel hôpital Mont Légia, construit à Glain par le centre hospitalier chrétien qui sera plus accessible. Plutôt que d’exacerber cette concurrence en construisant cette route vers le ring, pourquoi ne pas renforcer l’ancrage urbain du CHR ? »

« Plus de hauteur »

Au final, Ecolo réclame que la majorité PS-CDH au pouvoir à la Ville et à la Région prenne plus de hauteur. « Ce “tout à la route” ne tient pas compte de l’intégration des modes de transport que sont le tram, le vélo ou le bus, explique le député Philippe Henry qui plaide pour que la mobilité vers le CHR soit évaluée et comprise dans le plan communal de mobilité, avec une étude sérieuse sur la création d’un aéro-tram entre le centre-ville, la Citadelle et le parking-relais de Vottem. « C’est vrai qu’il s’agit d’un projet onéreux (de 11 à 30 millions d’euros), mais si la Région est capable de dégager des moyens pour une route en cul-de-sac, pourquoi ne pas affecter ces mêmes moyens à un aéro-tram plus complet en termes d’offre d’accessibilité au CHR ? Aujourd’hui, se rendre à son boulot ne se résume pas à prendre sa voiture. Même les employeurs conviennent qu’il faut d’autres offres de mobilité ! »