500 candidats à l’asile seront hébergés dans un bâtiment à Bruxelles

Le gouvernement est réuni ce vendredi en conseil des ministres sur la problématique des réfugiés. Face à l’afflux de demandeurs d’asile auprès de l’Office des étrangers, à Bruxelles, l’exécutif fédéral a décidé, en concertation avec la ville de Bruxelles, de disposer du bâtiment 3 du World Trade Center, à proximité de l’office, dès lundi.

Le bâtiment sera équipé de sanitaires et permettra à près de 500 demandeurs d’asile d’avoir un toit avant le traitement de leur dossier par l’Office des étrangers.

Les réfugiés pourront y passer la nuit, s’abriter, voire s’y rendre durant la journée, précisent Charles Michel, Premier ministre, et Theo Francken, secrétaire d’Etat à l’Asile et à la Migration.

Le gouvernement fédéral se réunissait depuis ce matin, exclusivement sur la crise des migrants.

Prioritairement, ils cherchaient une solution à court terme pour garantir l’accueil des demandeurs d’asile dans les meilleures conditions et notamment faire en sorte qu’ils puissent s’abriter durant la nuit.

On sait que le problème est aigu à Bruxelles devant l’Office des étrangers. Le gouvernement s’exprimera, dit-on au milieu de l’après-midi, après des réunions en intercabinet. Il évoquera aussi les politiques à mettre en œuvre à plus long terme pour une crise qui est appelée à durer.

Stage d’attente réduit à 3 ou 4 mois

A l’initiative de Kris Peeters, ministre CD&V de l’emploi, le stage d’attente pour les demandeurs d’asile avant de pouvoir accéder a un travail serait réduit de 6 mois actuellement à 4 ou 3 mois. Rien n’est décidé.

Kris Peeters organise une concertation avec patrons et syndicats, mercredi prochain.

500 demandeurs d’asile

Près de 500 demandeurs d’asile se sont présentés devant l’Office des étrangers vendredi. Contrairement à la veille, tous ont été reçus. Trente-six nouveaux arrivants ont reçu une convocation pour lundi et 90 autres devront se représenter mardi, a indiqué le porte-parole de l’Office.

Durant les premières semaines du mois d’août, le retard accumulé les lundis et mardis par l’Office était résorbé en fin de semaine. Ce n’est plus le cas depuis la semaine passée. Jeudi, 114 demandeurs ont été invités à se représenter lundi et 36 ont reçu la même consigne vendredi. Le nouveau seuil maximum de convocations, fixé à 150, a ainsi été atteint. Nonante autres demandeurs d’asile avaient déjà été reconvoqués pour mardi.

La Région bruxelloise satisfaite

La Région bruxelloise est satisfaite de voir son appel d'hier entendu par le gouvernement fédéral. La mise à disposition de 500 places pour le pré-accueil est une première réponse à la situation préoccupante aux alentours de l'office des étrangers. Mais la Région bruxelloise rappelle ses demandes de mettre fin ā la limite administrative de 250 dossiers traités par jours afin que tous les demandeurs soient enregistrés le jour même et envoyé vers un centre d’accueil. Ainsi que la nécessité d'activer le plan de répartition des migrants sur l’ensemble du territoire belge.