Rachida Dati en «état de choc émotionnel» après son altercation avec Elise Lucet

Après l’altercation qui l’a opposée à la journaliste Elise Lucet, Rachida Dati a consulté le médecin du Parlement européen. Ce dernier est formel : l’eurodéputée souffre d’« un indéniable état de choc émotionnel »…

Retour sur les faits. Pendant le tournage de l’émission « Cash Investigation », diffusée ce lundi 7 septembre sur France 2, la journaliste Elise Lucet a eu un violent échange avec l’ancienne garde des Sceaux, Rachida Dati.

La cause ? La femme reporter s’est rendue dans les couloirs du Parlement européen pour interpeller l’ex-ministre UMP au sujet des soupçons de trafic d’influence dont elle fait l’objet.

Alors qu’Elise Lucet tente d’obtenir des réponses, un peu abruptement il est vrai, Rachida Dati se montre extrêmement froide et verbalement violente envers la journaliste :

« Vous êtes juge d’instruction ? Non », assène Rachida Dati, comme montré dans le teasing de l’émission. « Je n’ai pas peur de vous, ma pauvre fille […] Quand je vois votre carrière, votre carrière est pathétique » , poursuit-elle.

Voir la vidéo sur Mobile.

Si Rachida Dati déclarait après coup « ne rien regretter », il semblerait qu’elle ait très mal vécu la situation.

C’est en tout cas ce qu’annonce son avocat dans une lettre adressée à France 2 : « Ma cliente, choquée, a consulté le médecin du parlement qui décrit un indéniable état de choc émotionnel. »

L’avocat poursuit : « Je vous serai reconnaissant de bien vouloir prendre toute précaution afin qu’aucune image de Madame Dati prise dans ces circonstances ne soit diffusée, ni aucun commentaire publié. » C’est raté… Et Twitter s’en régale :