Londres : un trottoir roulant «haute vitesse» pour remplacer une ligne de métro

En vue d’améliorer l’efficacité des transports londoniens, un groupe d’experts appelé la « New London Architecture » a imaginé un système de tapis roulants ou trottoirs roulant « haute vitesse » pour remplacer la ligne de métro circulaire de Londres, la Circle Line.

Cette dernière, qui compte parmi les lignes les plus encombrées du métro de la ville – 114 millions de personnes l’empruntent chaque année – est connue pour sa lenteur et ses retards constants.

Avec ce projet, la « New London Architecture » promet de révolutionner la vie des voyageurs. Ils seront plus heureux et en meilleure santé, déclare les architectes. Et précisent-ils, le temps de voyage sera moins long (de quelques minutes). Surtout, il permettra d’accueillir plus de voyageurs.

3 voies, trois vitesses

Le trottoir roulant sera composé de trois voies : la « slow lane » (piste lente) roulera à environ 5 km/h au niveau des stations, permettant ainsi aux voyageurs de rejoindre ou de quitter le tapis. La vitesse montera ensuite jusque 15 km/h.

Deux autres voies, « la middle lane » (la piste du milieu) et la « fast lane » (la piste rapide) rouleront respectivement à 19 et 24 km/h.

À l’inverse du métro, le trottoir roulant ne s’arrêtera pas, d’où le gain de temps, explique les architectes.

Le système testé et abandonné à Paris

Les architectes de la NBBJ comparent leur projet à celui du trottoir roulant haute vitesse testé à la station Montparnasse-Bienvenüe de Paris.

Installé en 2002, il a été démantelé en 2009, en raison de fréquentes chutes de voyageurs et de divers accidents.