Ghlin: l’hippodrome mis à l’honneur

L’administrateur délégué de l’hippodrome a réussi à convaincre la Fédération européenne d’y organiser la compétition. Mons 2015 n’y serait pas pour rien.

Temps de lecture: 3 min

Amateurs de sports équestres, ne manquez pas ce dimanche, la Finale des Masters 2015 à l’hippodrome de Wallonie, à Ghlin ! Le coup d’envoi sera donné à 17 heures 10. Treize champions du trot s’élanceront pour une course dotée de 504.000 euros de prix.

La plupart des concurrents sont suédois, dont Deuxième Picsou (13), qui sera drivé par le Limbourgeois Joseph Veerbeeck – notre champion belge. Ses challengers sont norvégiens, italiens, et le Français Timoko, qui portera le numéro 4. Ce cheval connaît la piste de Ghlin, pour y avoir emporté le Grand Prix de Wallonie en août 2013. Il sera accompagné de tout son club – quelque 200 fanas qui porteront ses couleurs.

Pour conviviale qu’elle se veuille, la course phare de ce dimanche représente un enjeu important. « A l’instar du tennis, les Masters consistent à établir sur un an, un classement des meilleurs trotteurs en fonction de leurs résultats dans les plus grandes épreuves européennes, dont le prix d’Amérique à Vincennes, le prix de la Loterie à Naples, le Grand Prix d’Oslo à Bjerke… C’est le Grand Chelem du trot, l’UET Master Series », confie Achille Cassart, porteur de plusieurs casaques : administrateur délégué de l’hippodrome, il est aussi président de la Fédération belge des courses et vice-président de la Fédération européenne du trot – une instance où il sévit depuis vingt ans. Il n’est pas peu fier d’avoir décroché pour la première fois, ce Grand Prix des Masters. « J’ai réussi à convaincre la Fédération européenne. Mons 2015 n’y est pas pour rien, encore que l’hippisme n’attire pas forcément le même public qu’une capitale culturelle. Ce qui a séduit, c’est somme toute le sérieux et l’honnêteté de notre organisation, et aussi, le fait que Ghlin est le premier hippodrome européen hors France, partenaire du PMU français. Notamment, nous offrons au public parieur un produit ‘fini’ : depuis juin 2012, nos plus grandes courses sont retransmises en direct partout en France et en Belgique sur la chaîne Equidia, accessible par Voo. » Ce dimanche, outre la finale des Masters, deux autres courses y seront diffusées sur les sept qui s’égrèneront de 14 à 19 heures.

Un budget de 700.000 euros, en partie subventionné

Coutumier des Grands Prix (surtout l’hiver), Ghlin admet que cette finale des Masters est tout de même la plus noble de ses conquêtes hippiques… qui représente un budget de 700.000 euros.

En partie subventionné, mais surtout financé par le propre budget de l’hippodrome – qui touche un léger pourcentage sur les paris maison.« 100 millions d’euros ont été joués pour toutes nos courses de 2014. Organisé début août 2015, le Grand Prix de Wallonie a suscité plus de 300.000 euros de paris. »

Les paris seront ouverts la veille. Dans la perspective de la finale des Masters, le personnel de l’hippodrome veille à l’accueil des 13 chevaux, de leurs accompagnants, et des fan-clubs. Les hôtels sont pris d’assaut.

Manif conviviale : le public peut aborder les champions et leurs drivers après les courses, et les côtoyer… sauf juste avant leurs courses. Notre national Joseph Verbeek drivera sur six courses.

La journée sera pimentée de spectacles et d’activités pour petits et grands. www.hippodromedewallonie.be

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une