Mons: immersion dans le siècle des Lumières

Pour leur Grand Huit, les habitants de Harveng ont décidé de basculer dans un autre siècle

Temps de lecture: 2 min

Une immersion dans le siècle des Lumières. Il régnera une ambiance très 18e, ce samedi dès 16 heures à Harveng. Ce Grand Huit au sud de Mons, Raffaele Arbusio et Arnaud Vankherkoven l’ont voulu tout en étoffes, culture et histoire. « Chef de projet au Plaza Art, j’apporte la touche culturelle à notre manifestation, confie Arnaud. Et Raffaele, l’antiquaire devenu restaurateur dans son établissement au décor authentique 18e, sa connaissance du siècle des Lumières. Cette fête ce samedi, est l’apogée d’un an et demi de travail. » Arnaud est citoyen de Harveng. « Le village présente un terreau du siècle des Lumières : son église, rénovée en 1780, sa tranchée du conquérant Louis XIV, creusée en 1692, et en 1792, son campement de l’armée autrichienne, avant la bataille de Jemappes. »

Authenticité au pouvoir ! Samedi, quelque 200 personnes costumées déambuleront dans le village, ou tiendront des stands artisanaux. « Une cinquantaine de costumes ont été portés dans le film de Gérard Corbiau, “le Roi danse” , sourit Raffaele. Un cadeau somptueux que j’ai reçu après une visite de l’équipe de production dans mon établissement. Nous avons sympathisé en parlant du 18e… Nous recevons aussi la visite d’une vingtaine de participants au carnaval de Venise, costumés et masqués. Les autres costumes, sont réalisés par des bénévoles », s’enthousiasme celui qui enfile son costume de marquis, « réalisé sur mesure, juste au corps », avant de se précipiter sur le plateau de Télé MB.

Samedi, les costumés déambuleront dans le village, ou œuvreront au marché artisanal : luthiers, stucateurs (réalisateurs de moulures de plafond en stuc), garnisseurs… « Nous préparons aussi un mariage d’époque, animé de concerts baroques de Haendl, Bach et Lully. » Présence du quatuor à cordes de Visé, de l’académie de Frameries… Les baroques Mélanie Boucher et Katsufumi Suetsugu joueront de la flûte et du clavecin. Dans son espace Salon des Lumières (une référence aux salons où l’on causait culture et philosophie dès 1707), Raffaele préparera des sandwiches (une création d’époque) au pâté aux pommes, cannelle et muscade. Corentin Rousman, archiviste à la Ville, informera qui voudra l’écouter sur l’histoire locale.

Selfies sous la (fausse) guillotine, promenades en calèche, ateliers sur l’électricité (avec l’UMons), théâtre et contes de fées, ponctueront l’après-midi. A 22 heures, cinéma sur la Place avec le Roi Danse. On annonce la présence de Gérard Corbiau.

Le Grand Huit, jusqu’au 13 septembre, animera aussi Harmignies, Spiennes, Nouvelles, Villers-st-Ghislain, St-Symphorien.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une