Woluwe-Saint-Pierre soutient la Comédie Claude Volter

Le conseil communal de Woluwe-Saint-Pierre a adopté mardi soir à l'unanimité une motion de soutien à la Comédie Claude Volter, dans le collimateur du conseil de l'art dramatique de la Fédération Wallonie-Bruxelles, lequel a rendu un avis négatif, en juillet dernier le renouvellement de son contrat-programme. La Comédie Volter est installée dans la commune de Woluwe-Saint-Pierre depuis 1971.

Temps de lecture: 2 min

Dans un courrier envoyé au début de l'été au directeur de la Comédie Claude Volter, la ministre de la Culture, Joëlle Milquet (cdH), avait informé celui-ci de l'avis négatif rendu par le conseil de l'art dramatique quant à la reconnaissance et la poursuite de la subsidiation de cette troupe. Cet avis préconise "la conclusion d'un dernier accord avec la direction pour accompagner l'arrêt du projet". Dans ce même courrier, la ministre de la Culture annonce pour la Comédie Volter une diminution de subside pour l'année 2016 de 5% par rapport à celui de l'année précédente. Dans une motion, le conseil communal de Woluwe-Saint-Pierre a dit contester l'avis rendu par le conseil de l'art dramatique. Il juge que la Comédie Volter rencontre de nombreux objectifs parmi les dix qui ont été fixés par Mme Milquet dans sa "note d'orientation pour une politique théâtrale renouvelée". Selon la commune, la Comédie Volter met ainsi l'artiste au cœur de son projet puisque 50% de la masse salariale globale est consacrée à l'artistique ce qui place la Comédie Volter en 6ème position sur les 34 institutions théâtrales. Elle fait également preuve d'une bonne gestion. Elle accueille de jeunes créateurs et rencontre un grand succès. Dans sa motion, le conseil communal a mandaté le bourgmestre, Benoit Cerexhe, et l'échevine de la Culture francophone, Caroline Persoons, pour défendre auprès de la ministre la reconnaissance du projet culturel de la Comédie par la Fédération.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une