Volkswagen: Martin Winterkorn devrait toucher 60 millions pour son départ

Le patron de Volkswagen Martin Winterkorn a démissionné mercredi, emporté par le scandale des moteurs truqués qui a pris une ampleur mondiale et a déjà fait perdre au groupe des milliards d’euros en Bourse.

M. Winterkorn, 68 ans et depuis 2007 à la tête de Volkswagen, a assuré dans une déclaration n’être coupable « d’aucun manquement », mais dit « prendre la responsabilité » du scandale et remet sa démission «  dans l’intérêt de l’entreprise », pour permettre à Volkswagen « un nouveau départ ».

Mais Martin Winterkorn ne part pas les mains vides, rapporte le site Bloomberg : 28 millions d’euros (au moins) vont l’accompagner pour sa pension quelles que soient les conditions de son départ.

Rien n’est vraiment secret dans cette partie du dossier car si le porte-parole de Volkswagen n’a pas voulu répondre à une question directement posée sur cette retraite, les documents fiscaux de Volkswagen sont consultables.

À la fin de 2014, la pension de retraite de Winterkorn a été abondée de 28,6 millions d’euros environ (28 565 183 exactement au 31 décembre). A cela pourront s’ajouter différents bonus liés aux performances du groupe pour près de deux années de son salaire, soit plus de 31 millions d’euros – le salaire annuel de Winterkorn était de 15,8 millions d’euros par an.

Le patron démissionnaire pourra aussi conserver son véhicule de fonction.