Tunisie: un étudiant condamné à un an de prison pour homosexualité

Temps de lecture: 1 min

Un étudiant a été condamné mardi à un an de prison pour homosexualité par un tribunal du centre-est de la Tunisie, a indiqué jeudi son avocate, ajoutant qu’il avait aussitôt fait appel de ce jugement, dénoncé par des ONG locales. Le jeune homme a été arrêté le 6 septembre dans la région de Hammam-Sousse afin d’être interrogé dans le cadre d’une affaire d’homicide, son numéro ayant été retrouvé sur le téléphone de la victime, a affirmé à l’AFP Me Fadoua Braham.

Durant l’audition, il a nié toute implication dans ce décès mais reconnu avoir eu, par le passé, des relations sexuelles avec cette personne. «Un autre procès-verbal a alors été rédigé et mon client a, contre son gré, été soumis à un examen anal», a poursuivi Me Braham. Inculpé, il a été condamné mardi par le tribunal de première instance de Sousse à un an de prison ferme pour homosexualité, jugement dont il a fait appel dès le lendemain, selon la même source.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une