Accueil

A Bruxelles, Mimoun avait frappé dans une boîte de Coca Une mort qui condamne un policier

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

A Bruxelles, Mimoun avait frappé dans une boîte de Coca Une mort qui condamne un policier

A l'époque, la mort de Mimoun avait secoué l'opinion. C'était en août 1991. Mercredi, c'est dans la quasi-indifférence que s'est terminé le procès lié à sa triste histoire. Le policier à l'origine des problèmes de Mimoun a été condamné par la cour d'appel de Bruxelles à six mois de prison avec sursis.

Le 6 août 1991, par une chaude nuit d'été, ce jeune homme de 22ans, d'origine marocaine, profitait de la clémence de la météo pour flâner sur la Grand-Place de Bruxelles avec des copains. Mimoun a eu le malheur de donner un coup de pied dans une boîte de Coca vide. Ce geste insignifiant lui a été fatal. «Mort pour une boîte de Coca», avaient titré de nombreux journaux.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs