Accueil

A Chicago, des chimistes expliquent comment les cigarettiers entretiennent la dépendance des fumeurs Les repentis du tabac livrent les secrets des additifs Plus de 600 additifs sont ajoutés dans chaque cigarette pour «amadouer» le cerveau à la nicotine A Chicago, le secret du brouet tabagique révélé

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 6 min

A Chicago, des chimistes expliquent comment les cigarettiers entretiennent la dépendance des fumeurs Les repentis du tabac livrent les secrets des additifs

Comme la lutte contre la maffia, la lutte contre les pratiques des fabricants de tabac passera peut-être par les révélations des... «repentis». Mardi, devant 4.700 congressistes et notre envoyé spécial, trois ex-pharmacologues de Philip Morris et de Brown and Williamson ont levé un coin du voile sur les cocktails machiavéliques des cigarettiers.

Les pouvoirs publics imposent-ils une diminution de la nicotine? Philip Morris découvre les «vertus» de l'acétaldéhyde, un produit qui augmente la dépendance. Le cigarettier ajoute du sucre qui, en brûlant, fabrique cette substance. Entre 1982 et 1991, la teneur en sucre de la Marlboro augmente de 67%!

Les cigarettiers sont passés maîtres dans la pharmacologie des substances brûlées, un sujet qui n'intéressait personne d'autre , avouent aujourd'hui ces repentis qui ont accepté de perdre leur emploi pour parler.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs