ACCOLA ET KRONBERGER, LES SUPERSTARS DU CIRCUIT

Tomba et Merle ont terminé en force mais en vain

Accola et Kronberger, les superstars du circuit

Derrière Accola et Tomba ainsi que derrière Kronberger et Merle, la relève s'amorce. Surtout chez les filles...

La Coupe du monde de ski alpin s'est terminée dimanche à Crans-Montana comme elle avait commencé, il y a cinq mois, à Park City: par une victoire de l'Italien Alberto Tomba, qui restera le grand homme de l'hiver, grâce à son succès historique dans le slalom géant des Jeux d'Albertville, devenant le premier skieur de l'histoire à conserver son titre olympique.

Certes, c'est le Suisse Paul Accola, moins brillant mais plus polyvalent que Tomba, toujours réfractaire aux épreuves de vitesse (descente et super-G), qui a remporté la Coupe du monde, trophée récompensant le skieur le plus complet de la saison. Une première place au demeurant méritée, puisqu'il a marqué des points dans les quatre disciplines alpines, remportant au moins un slalom, un géant et un super-G et, surtout, les trois combinés inscrits au programme de la compétition.

Ce premier grand succès d'Accola qui a déçu lors des Jeux Olympiques, a surpris dans la mesure où les spécialistes n'attendaient pas que le duel annoncé entre Tomba et le Luxembourgeois Marc Girardelli tourne si vite à l'avantage du Suisse. Mais si l'échec relatif de l'Italien était prévisible - compte tenu de sa spécialisation dans les disciplines techniques - celui de Girardelli, tenant du trophée et le seul skieur à ce jour à avoir gagné durant la même saison dans les quatre disciplines, inquiète un peu.

Le Luxembourgeois, 28 ans et sur la brèche depuis plus de 12 ans, peut-il revenir à son meilleur niveau et réaliser son rêve de devenir le premier skieur à inscrire son nom une cinquième fois au palmarès de la Coupe du monde? Il peut l'espérer, dans la mesure où la hiérarchie n'a pas été vraiment bousculée. Mais les Norvégiens, Kjetil-Andre Aamodt en tête, devraient confirmer la saison prochaine les espoirs nés lors des Jeux Olympiques.

En revanche, l'Autrichienne Petra Kronberger, malgré l'éblouissante fin de parcours de la Française Carole Merle, n'a guère éprouvé de difficultés pour s'assurer d'un troisième trophée consécutif.

Comme Accola et Girardelli chez les hommes, elle est assurément la plus complète du cirque blanc féminin, et Merle n'a pas pu combler en descente les points perdus - ou plutôt non gagnés - en slalom, discipline qu'elle ne pratique plus et qui l'a également privée de points dans les combinés.

Mais contrairement au classement général messieurs, celui des skieuses a permis de constater que la relève s'amorçait doucement. L'Allemande Katia Sezinger s'est hissée sur le podium, et d'autres jeunes comme la Suédoise Pernilla Wiberg (championne olympique et du monde de slalom géant), l'Allemande Mirjam Vogt ou la Suissesse Heidi Zurbriggen sont entrées parmi les dix premières.

Un rang qui n'aurait pas échappé à l'Italienne Deborah Campagnoni, révélation de l'hiver, si elle ne s'était blessée au genou au lendemain de sa victoire dans le super-G olympique. Avec Campagnoni et Sezinger dans ses traces, Kronberger devra surveiller ses arrières l'hiver prochain si elle entend rejoindre un jour la grande Anne Marie Moser-Proell au palmarès.

LE PALMARÈS

MESSIEURS

Classement général

1. Paul Accola Sui

2. Alberto Tomba Ita

3. Marc Girardelli Lux

4. Ole Christian Furuseth Nor

5. Franz Heinzer Sui

Descente

1. Franz Heinzer Sui

2. Daniel Mahrer Sui

3. A.J. Kitt E-U

Super-G

1. Paul Accola Sui

2. Marc Girardelli Lux

3. Guenther Mader Aut

Slalom géant

1. Alberto Tomba Ita

2. Hans Pieren Sui

3. Paul Accola Sui

Slalom

1. Alberto Tomba Ita

2. Paul Accola Sui

3. Finn Christian Jagge Nor

FEMMES

Classement général

1. Petra Kronberger Aut

2. Carole Merle Fra

3. Katja Seizinger All

4. Vreni Schneider Sui

5. Pernilla Wiberg Suè

Descente

1. Katja Seizinger All

2. Petra Kronberger Aut

3. Mirjam Vogt All

Super-G

1. Carole Merle Fra

2. Merete Fjeldavi Nor

3. Katja Seizinger All

Slalom géant

1. Carole Merle Fra

2. Vreni Schneider Sui

3. Diann Roffe E-U

Slalom

1. Vreni Schneider Sui

2. Pernilla Wiberg Suè

3. Bianca Fernandez-Ochoa Esp