Accueil

Au nom de mon pays, je vous demande pardon Verhofstadt: Je demande pardon TEXTO Nous devons reconnaître nos fautes

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 8 min

«Au nom de mon pays, je vous demande pardon»

Face aux Rwandais, Guy Verhofstadt a reconnu les responsabilités de la Belgique dans le génocide de 1994. Geste fort. Emotion intense.

KIGALI

De notre envoyée spéciale

Les Rwandais n'ont pas l'habitude d'afficher leurs sentiments, et en ce jour de commémoration du génocide moins que jamais. Le deuil se lit dans les vêtements sombres, les tenues traditionnelles, les foulards mauves, dans le silence qui plane sur la ville immobile, comme bloquée dans le souvenir. Il se lit dans ces longues cohortes qui dès l'aube se sont mises en route vers le mémorial de Gisozi, où reposent déjà les restes des 50.000 personnes retrouvées dans les fosses communes de Kigali, ville où l'on compterait 200.000 victimes.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La Une Le fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs