télésubjectif : bienvenue chez les carolos

Prenez un peu de C’est arrivé près de chez vous, une dose des Convoyeurs attendent, une grosse louche de Bienvenue chez les Ch’tis, mélangez vigoureusement le tout et vous obtiendrez sans doute un premier aperçu de ce à quoi devrait ressembler la prochaine production belge dont on risque de parler moins sérieusement que de celles des frères Dardenne : Marbie, star de Couillu-les-Deux-Églises. Si vous croyez que l’on se moque de vous, c’est que vous avez raté le très sympathique reportage consacré à ce tournage (aujourd’hui à l’arrêt) dans Reporters, vendredi soir sur RTL-TVI. L’objectif des producteurs et réalisateur est de provoquer vis-à-vis de Charleroi le même sentiment de sympathie que celui provoqué vis-à-vis du Nord par les Ch’tis. La différence, c’est que, à la belge, le film n’a pas le budget de Dany Boon. Résultat : ce sont les commerçants, organismes et les habitants de la région qui, à raison de parts de 125 euros, financent le projet. L’équipe est ainsi logée au Centre de délassement de Marcinelle. Ses responsables n’hésitent pas à parler des « réalisateurs assistés en Communauté française » : « La plupart laissent tomber leur projet s’ils n’ont pas le financement public. » Ce n’est donc pas le cas à

Couillu-les-Deux-Eglises. Quelques stars locales délicieusement décalées (Johnny Cadillac, un sosie de Hallyday, Mémé Loubard...) et une histoire délicieusement pathétique : Jean Tube (ah ah ah) est le boucher du village et il s’improvise producteur en voulant faire de Marbie alias Lizon Lazou une vedette de la chanson. On a hâte d’y être !