BRAINE-L'ALLEUD Conséquence des travaux au pont courbe Parkings gratuits pour les riverains

BRAINE-L'ALLEUD Conséquence des travaux au pont courbe Parkings gratuits pour les riverains

Attention si vous devez vous rendre dans le centre de Braine-l'Alleud ces jours-ci. Ce mercredi, un chantier s'est ouvert au sommet du pont courbe (gare) en vue d'y aménager un rond-point. Il durera deux semaines, soit jusqu'à la fin du mois.

Pendant toute la durée du chantier, l'accès au pont sera totalement interdit à la circulation. Une déviation a été installée. Elles passe par les rues de la Vallée Bailly et Jean Volders. Afin de faciliter l'écoulement du trafic, le stationnement a été interdit dans celles-ci. Ce qui provoque la colère de certains riverains. On vient aussi d'entreprendre des travaux de voirie dans la partie de la rue Jean Volders qui longe le parc Bourdon, font-ils remarquer.A combien de kilomètres de son domicile faut-il dès lors aller garer son véhicule? Et quid des personnes dont le déplacement est rendu difficile pour des raisons de santé? N'aurait-on pas pu attendre que ces travaux soient terminés pour entamer le chantier du pont courbe? Il y a un manque évident de coordination dans le chef des autorités communales! Les riverains regrettent d'autant plus cette situation que selon eux, pour l'éviter, il aurait été facile d'utiliser les rues du Ménil et de la Légère Eau dans un sens et la rue de la Vallée Bailly dans l'autre. Idem pour la rue Jean Volders avec la rue Baty Gigot.

Les autorités communales refusent de parler de «manque de coordination» de leur part. Nous avions pris les devants, affirme le bourgmestre Claude Staumont. Malheureusement, les mesures que nous avions décidées ont mis plus de temps pour parvenir aux riverains que l'interdiction de stationnement. Concrètement, le collège échevinal a en effet obtenu que la société Citiparking, qui gère le stationnement dans le centre ville, mette gratuitement à disposition des personnes concernées son parking situé en dessous du pont courbe. Il en sera de même, en dehors des heures de cours, pour le parking de l'institut de la Vallée Bailly. Nous avons d'autant plus volontiers négocié des mesures que de très nombreuses personnes âgées résident effectivement dans les rues concernées, précise le bourgmestre.

Les riverains craignent également qu'à l'instar de ceux entrepris l'année passée dans le centre ville, les travaux du pont courbe subissent de multiples prolongations. A la commune, on répond que cela ne devrait pas être le cas... pour autant que la météo reste favorable.

DIDIER HERMANS