BREVES SOCIETE

Temps de lecture: 3 min

EGYPTAIR

Le crash pourrait

être dû à un acte

délibéré

La catastrophe du Boeing d'EgyptAir est peut-être le résultat d'un acte délibéré , a déclaré vendredi le président du Bureau national de la sécurité des transports (NTSB), Jim Hall. Dans le même temps, le chef du NTSB a assuré que les spéculations sur l'origine de la catastrophe du Boeing d'EgyptAir, étaient complètement fausses. Jim Hall faisait manifestement allusion à la phrase en arabe révélée par l'enregistrement des conversations dans le cockpit et interprétée, par certains, comme une prière. Cette phrase avait nourri l'hypothèse du suicide d'un copilote de l'appareil. Jim Hall a estimé que ces spéculations avaient causé de la peine aux familles des victimes et rendu un mauvais service à la longue amitié entre les Etats-Unis et l'Egypte . (AFP, AP)

VACHE FOLLE

Le boeuf

britannique sera

étiqueté

La Grande-Bretagne a finalement accepté vendredi que ses produits bovins destinés à l'exportation portent clairement une étiquette établissant son origine. Cette précision devrait satisfaire la France qui exige notamment de pouvoir pratiquer un étiquetage clair avant de lever son embargo sur la viande en provenance du Royaume-Uni, où la maladie de la vache folle continue de faire rage. La Commission européenne avait ouvert mardi dernier une procédure d'infraction contre la France pour son refus de lever l'embargo, alors que le Comité scientifique directeur (CSD) de l'Union européenne (UE) a jugé que la viande britannique était aussi saine que celle provenant d'autres pays de l'UE. (Belga-Reuters)

KAPELLEN

Légionellose:

matériel de

la foire saisi

Le parquet d'Anvers a fait procéder à la saisie des bains à bulles de la foire commerciale de Kapellen, qui sont soupçonnés d'être responsables de l'épidémie de légionellose qui a été fatale à quatre personnes. La police de Kapellen a saisi les installations de huit bains à bulles. Les baignoires, les tuyaux et les canalisations ont été emportés. Cet équipement sera examiné en utilisant des techniques développées aux Pays-Bas qui permettent de déceler les bactéries de légionellose sur des surfaces qui ont été nettoyées profondément. Les bactéries éventuellement découvertes seront comparées avec celles qui ont contaminé les visiteurs de la Foire commerciale de Kapellen. (Belga)

ZEMST

Sarah Struyts:

un accident,

selon l'expert

Sarah Struyts, la jeune criminologue de 29 ans retrouvée carbonisée dans sa voiture à Zemst mardi dernier, a probablement été victime d'un accident. C'est ce qui ressort du premier rapport transmis par l'expert désigné par le parquet de Bruxelles. Selon cet expert, l'incendie s'est déclaré sous le capot de la voiture, là où se trouve le moteur du véhicule. L'autopsie de la victime n'a été effectuée que vendredi et ses résultats ne sont pas encore connus. Sarah Struyts était membre du service de prévention de la police de Jette. Elle a également donné cours durant plusieurs années à l'école de police. (Belga)

ITALIE

Van der Plancken

condamné

à 15 ans

Le tribunal de Pise a condamné jeudi le Belge Robby Van der Plancken à une peine de prison de 15 ans pour le meurtre de G. Ulrich, de Zandvoort, et pour détention d'arme prohibée. Le condamné a interjeté appel. Robby Van der Plancken, 25 ans, de Willebroek, était accusé du meurtre du Néerlandais d'origine allemande de 49 ans, qu'il avait tué alors que tous deux étaient en vacances près de Pise. Arrêté le 20 juin 1998, il avait été inculpé de meurtre le 12 août. Van der Plancken et Ulrich avaient à la fois une relation d'affaires et sexuelle. Van der Plancken se trouvait dans la prostitution depuis ses quatorze ans. Ulrich l'entretenait. En guise de «paiement», Van der Plancken devait passer deux nuits par semaine avec Ulrich. C'est cette situation qui a servi de trame de fond au meurtre. (ANP-Belga)

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La Une Le fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une