Bruxelles Pétition pour le bois de La Cambre S'atteler au carrefour des Attelages

Bruxelles Pétition pour le bois de La Cambre S'atteler au carrefour des Attelages HERMINE BOKHORST

L à, vous voyez, ces deux personnes âgées qui n'osent pas traverser... dit un pétitionnaire démonstratif à Freddy Thielemans, le bourgmestre de Bruxelles-ville, venu samedi au carrefour des Attelages pour recevoir une pétition des Amis du bois de la Cambre. Soit 1.967 signatures, pour fermer le bois à la circulation automobile, le samedi, en plus des dimanches et jours fériés.

Ce genre de chose ne serait jamais permise dans les pays nordiques, clame Monique André-Goovaerts qui se décrit comme une commerçante, riveraine d'Uccle et mère de famille - accessoirement membre de Pro-vélo. Elle désigne les véhicules garés le long du parc. Si l'on a pu fermer le parc de Woluwe à la circulation, pourquoi ne peut-on pas faire de même ici?

Thérèse de Jardin, membre de l'ASBL les Amis du bois de la Cambre, vient régulièrement, depuis 36 ans, prendre l'air sous les hêtres: C'est très important pour les personnes qui n'ont pas de jardin ou qui ne peuvent pas partir en vacances.

La situation s'avère un peu confuse. Le conseil communal de Bruxelles-ville a décidé de fermer le bois de la Cambre tout le week-end mais cela ne peut se faire qu'avec l'aval de la ministre Isabelle Durant, après avis technique de la commission de concertation de la Circulation. Cette commission devrait bientôt rendre son avis. Or le week-end avant les vacances de Pâques, la police ayant cru bien faire, avait déjà fermé le bois. Les riverains et promeneurs ont donc cru que la décision ministérielle avait déjà été prise. Quelle fut alors leur surprise de constater que début mai, le bois était de nouveau ouvert le samedi à la circulation automobile. Entre-temps, François-Xavier de Donnéa, le ministre-président, avait fait usage de la tutelle d'opportunité.

Un comble! tonne Freddy Thielemans. Lui, qui, quand il était bourgmestre, avait demandé que la Région n'utilise pas cette possibilité!

Le nouveau maïeur a bien l'intention, lui, de maintenir le choix d'une qualité de vie pour les Bruxellois: Je choisis de privilégier les piétons, les cyclistes et tous les usagers du bois qui ont envie, à juste titre, de respirer le week-end. Le bois de la Cambre est un des principaux poumons verts de l'agglomération. Pour de nombreuses familles, il s'agit du seul lieu où les petits peuvent courir et jouer sur un large espace de verdure. Il me semble fondamental que les parents puissent y laisser leurs enfants baguenauder, patiner ou trottiner sans devoir se soucier des dangers du trafic.

Willy Decourty, son collègue d'Ixelles, est prêt à lui emboîter le pas. Il ne reste à convaincre que les commerçants d'Uccle, pas franchement enthousiasmés par cette mesure!