Walibi se tourne

Temps de lecture: 4 min

Walibi se tourne

résolument vers

l'Europe...

Walibi se porte bien, merci pour lui. Certes, Eddy Meeus aura cette année le pied plus léger que de coutume pour actionner la pédale d'accélération des capitaux et renforcer son infrastructure wavrienne, mais il n'en consentira pas moins cent soixante millions de francs pour se mettre à l'heure de l'Europe. Une somme identique ira à Avenir Land (devenu Walibi Rhône-Alpes) alors qu'un effort particulier (un minimum de quatre cent cinquante millions) se portera sur la Mini-Europe du plateau du Heysel. Ajoutez-y quelques opportunités, le développement d'Historium et des largesses qui ne se comptent pas en espèces sonnantes et trébuchantes mais en générosité. Le juge Bracq ne nous contredira pas. Ce samedi, les portes de Walibi s'ouvriront toutes grandes pour accueillir gratuitement quelque quatorze mille de ses jeunes protégés et membres de mouvements de jeunesse associés depuis trente-cinq ans à l'opération Arc-en-ciel.

Le tourisme d'un jour connaît un succès remarquable ainsi que le prouvent les statistiques comparées de 1982 et 1988 réalisées par une enquête portant sur trois mille personnes. En 1982 - belle année climatique -, 13 millions d'excursions d'un jour furent recensées contre 18,6 millions en 1988 - quelconque, surtout en juillet -, soit une augmentation de 42 %. Les principales destinations furent l'an dernier Anvers et Wavre mais, pour l'ensemble de la province de Brabant, la progression en six ans est tout bonnement fantastique puisqu'elle se chiffre à 97 %.

Plus de 10 % de Belges se sont rendus à Walibi en 1988 répartis en 9 % de Flamands, 15 % de Bruxellois, 11,8 % de Wallons. La fourchette 0-17 ans est large de 40 %, ce qui atteste de l'impact sur les... adultes où le cap des 66 %, atteint aux Etats-Unis, se rapproche petit à petit. On relèvera aussi la large proportion de cadres fréquentant Walibi. Un cas unique pour les attractions de l'ensemble du pays.

M. Meeus s'est réjoui d'avoir flirté l'an dernier avec le million quatre cent mille visiteurs et d'avoir constaté la bonne santé de ses collègues-concurrents du pays. Il s'est dit sceptique face aux seuils de rentabilité très élevés de nouveaux venus sur le marché français où quelques faillites retentissantes se sont déjà produites mais il a entière confiance dans Euro Disney qui devrait jouer le rôle de locomotive.

L'Europe en mini...

Après Wavre et la région Rhône-Alpes, Walibi a pris position au pied de l'Atomium, où deux hectares rassembleront sous peu quelque trois cent cinquante maquettes des douze pays d'Europe réunis dans septante sites. L'inauguration est pour demain (le 1er juin) et la société (au capital de 177 millions de francs), dans laquelle le groupe Walibi détient une participation majoritaire (62 %), y aura consacré un demi-milliard de francs.

Les maquettes ont été réalisées un peu partout en Europe à l'échelle inusitée du 1/25e par des artistes privés et cinquante-cinq associations de maquettistes. Vous aurez une petite idée du souci de la perfection qui anime ses réalisateurs en sachant que l'hôtel de ville de Bruxelles nécessita la sculpture de 294 statuettes et que le coût pour cet édifice exceptionnel et son environnement tout aussi grandiose s'élève à... quinze millions de nos francs, soit 348.000 écus.

... et en écus

Eh oui! On se plaît aujourd'hui sur les bords de la Dyle à faire ses comptes en monnaie européenne, soucieux de donner un petit coup de pouce à une initiative qui ne brille pas par sa célérité. Le 17 mai prochain, Walibi mettra en circulation, dans chaque centre touristique faisant partie de son groupe, un Ecu Walibi d'une valeur de 43 à 44 francs belges. Il sera émis sous forme de coupures d'un à cinq écus, pourra s'acheter au bureau de change et être reconverti le soir au cours réel.

Le 17 mai encore verra à Wavre l'inauguration du Carrefour de l'Europe au croisement des chemins menant à Aqualibi, Ali Baba et au Galopant, soit un des endroits les plus fréquentés du parc. Les douze drapeaux des pays membres seront hissés autour de cette place et formeront une étoile. Douze arbres d'espèces différentes seront plantés ce jour-là. Le tilleul symbole de la Liberté, représentera la Belgique.

Le 21 juin, la Fête de la musique, instaurée depuis 1981, envahira pour la deuxième année consécutive le parc wavrien. Les perroquets ont accepté de prêter leur emplacement aux percussions de Goma, au chanteur pour enfants Thibault et à un bal d'enfants.

Enfin, Walibi a placé une partie de ses billes - pardon, de ses écus - dans Historium, un (petit) musée de cire ouvert à Bruxelles il y aura bientôt quatre ans à l'initiative de Mme de Beaufort. Il n'a pas la prétention de rivaliser avec ses prestigieux cousins de Londres (Tussaud) ou Paris (Grévin) mais le know-how du groupe a déjà permis d'accroître sensiblement l'an dernier le taux de fréquentation. Les projets de développement axés notamment sur l'espace européen ne devraient plus tarder à se concrétiser.

JEAN VANDENDRIES.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La Une Le fil info Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une