Accueil

PAUVRES CLAIRES RENTRENT AU PAYS:TROP CHERE LA VIE DE CHATEAU

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Les Pauvres Claires rentrent au pays

Trop chère la vie de château

Les Pauvres Claires, ces sept religieuses brugeoises qui avaient fait parler d'elles au printemps dernier après la vente de leur couvent et à la suite de leur installation dans un château à Pessan, dans les Pyrénées françaises, vont rentrer dès la semaine prochaine au pays. À la veille de l'hiver, l'entretien de ce château (acheté pour 20 millions de francs) devient en effet difficile, d'autant plus que les soeurs n'ont ni chauffage central ni eau courante.

Les Pauvres Claires avaient défrayé la chronique au début du printemps dernier, lorsqu'elles avaient décidé de vendre le couvent qu'elles occupaient à Bruges. Une novice qui avait quitté la congrégation avait en effet déposé une plainte dénonçant des malversations financières du conseiller financier des soeurs, Ronny Crab. La plainte faisait allusion à des violences physiques et psychiques à l'égard des soeurs.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs