PROCES DU TEMOIN DES BALLETS ROSES. MAUD SARR: QUATRE ANS DE PRISON

Procès du témoin des «ballets roses»

Maud Sarr: quatre ans de prison

Les «ballets roses» faisaient «la une» des journaux il y a près de deux ans. Des noms de personnalités avaient été cités par une serveuse de charme qui joua le rôle de «témoin vedette» au petit écran. Maud Sarr, Parisienne de naissance âgée de 43 ans, paya cette célébrité scandaleuse par quelques interrogatoires serrés à la PJ de Namur.

Si l'enquête sur les «ballets roses» s'est ensablée, d'autres activités de Maud Sarr ont éveillé la curiosité des enquêteurs. Le «témoin-vedette» de VTM a dû s'expliquer sur sa participation à deux agressions à main armée et sa complicité dans un trafic international de chèques volés.

Maud avait un amant de treize ans de moins qu'elle, Patrick Pilarski, qui purge cinq ans de prison. Deux hold-up à charge du couple: l'un au bureau des postes de Campenhout; l'autre contre une station Texaco, à Keerbergen. Puis une trentaine de chèques volés.

Maud Sarr avait comparu devant la présidente Hauzeur. Son système de défense? Elle était battue, terrorisée par son Patrick. Son avocate, Me Michèle Loquifer, invoqua l'article 71 du code pénal, la contrainte qui ne lui laissait plus que le choix d'obéir.

Mais il y avait quelques lézardes dans le mur de la défense. Parmi les trente chèques frauduleusement écoulés par Maud, l'un d'eux avait servi à payer des vêtements «class» et de la lingerie fine. On devine la réaction du procureur du Roi, Mme Geneviève Molle: Alors, Madame Sarr, votre compagnon a-t-il dû vous battre pour aller faire ces achats? Le dossier établit aussi que Maud écoulait des faux chèques pendant que son amant était à l'étranger et, pire, même après qu'il fut incarcéré.

Jeudi matin, la présidente Hauzeur a condamné Maud Sarr à quatre ans de prison. La notion juridique de «contrainte» est précise: il faut que le mal grave, injuste et imposé de l'extérieur ne constitue pas seulement un danger certain, il faut encore que ce danger soit «actuel». En clair, Maud pouvait, si elle n'avait pas manifesté elle-même la volonté délibérée de vivre de revenus illicites, s'échapper de cette contrainte pendant que son jeune amant était à l'étranger ou en prison.

Maud Sarr n'a pas tenu la promesse faite à son avocate de venir à l'audience de jeudi. C'est donc sans difficultés que le Mme le procureur Molle a obtenu du tribunal un ordre d'arrestation immédiate.

GUIDO VAN DAMME