Accueil

SAINT HUBERT EN EXPOSITION A NAMUR UN CHASSEUR ADOPTE PAR L'EGLISE

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Saint Hubert en exposition à Namur

Un chasseur adopté par l'Église

A vénérer parmi les sujets de cultes les plus anciens et à classer au rang des rares saints du pays wallon qui se soient distingués à l'exportation, Hubert, évêque de Maastricht et Liège, patron des chasseurs et de leurs chiens dès le Xe siècle, mais aussi guérisseur de la rage, attend les visiteurs au musée des Arts anciens du Namurois, rue de Fer, à Namur. Avec, au choix, son cerf crucifère, sa mitre, sa crosse ou son cornet, quand ce n'est pas... sa femme, selon les moments de sa vie dont se sont inspirés les auteurs (pieux, imaginatifs ou malicieux) des représentations de ce véritable héros de légende. Mais quel que soit l'aspect sous lequel il apparaît dans les objets religieux ou de dévotion populaire, saint Hubert mérite plus qu'une ligne dans les colonnes du calendrier romain.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs