Accueil

MOUREAUX:BACK TO MOLENBEEK SE REMUSCLER SUR DES OBJECTIFS DE SOCIETE ENTERREES,LES NORMES DE MAASTRICHT

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 9 min

MOUREAUX: «BACK TO MOLENBEEK»

Philippe Moureaux a démissionné hier du gouvernement. Pour de bon. Et pour sa commune. Interview-testament de l'«emmerdeur».

UN ENTRETIEN

de Luc Delfosse,

Thierry Evens

et Bénédicte Vaes

Philippe Moureaux a donc quitté le gouvernement hier en pleine intelligence avec le Premier ministre et le président du parti socialiste. Mission accomplie?

- Par rapport à ma mission, j'en ai fait plus que moins. On m'avait demandé d'assurer une transition après avoir été pendant quatre ans vice-Premier ministre; je suis resté quatorze mois. On m'avait demandé de faire passer à la sécurité sociale le cap du budget 1992 et de concevoir le budget 1993. Je trouve avoir passé ces deux caps convenablement, en marquant les choses. Philippe Busquin souhaitait enfin que j'entame ou que je poursuive certaines réformes de structure à l'assurance maladie (Inami). Sur ce plan, je pense avoir réalisé une performance: en dix mois environ, on a réalisé une réforme importante qui bouscule les groupes de pression.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs