Les Brugeois ne sont pas passés à côté de l'essentiel avant le retour Ujpest 0 FC Bruges 5

Chef de service adjoint Sports et chef de la cellule foot Temps de lecture: 3 min

Les Brugeois ne sont pas passés à côté de l'essentiel avant le retour Ujpest 0 FC Bruges 5

BUDAPEST

De notre envoyé spécial

Relégué dans les tribunes afin qu'il ne prenne aucun risque pour l'important match de ce vendredi à Lokeren, Khalilou Fadiga (cheville) ne devait nourrir aucun regret, puisque son entraîneur avait choisi de meubler davantage l'axe central en plaçant Vermant juste en retrait d'Anic, aux côtés de Van der Elst.

Un choix semble-t-il judicieux puisqu'il permettait au FC Bruges d'imposer d'emblée une très nette domination, rapidement concrétisée par deux occasions d'Ilic et de Jankauskas, puis par le splendide but d'ouverture du Lituanien, parfaitement isolé au point de penalty par Deflandre. Puissamment piqué, le coup de tête ne laissa même pas la moindre occasion au portier hongrois de se détendre, tant le rebond fusant trouva l'angle de la cage avec précision (0-1).

Parfaitement dépassée par les événements, l'arrière-gardde d'Ujpest n'atteignait même pas la demi-heure au tarif minimum, puisqu'une impeccable montée en ligne d'Ilic, entrecoupée de deux relais avec Anic et Jankauskas permit au défenseur serbe de faire sauter le marquoir pour la deuxième fois (0-2).

La blessure de Sebök (quadriceps), remplacé à un quart d'heure du repos, ne contribua pas à faire cesser les railleries d'un public certes peu nombreux, mais pas tendre dans sa déception à l'égard de ses favoris.

Malgré une baisse de régime bien légitime, les champions flandriens parvenaient toutefois à maintenir leur moyenne au niveau du capital-buts. A quelques minutes du repos, deux ou trois grigris d'Ekakia suffisaient en effet à semer une nouvelle fois une pagaille pas possible dans la défense mauve, ce qui laissa tranquillement le loisir à Vermant de scorer via les... deux poteaux, comme dans les plus belles parties de flipper!

L'intermède réglementaire d'un quart d'heure n'avait pas coupé l'élan de Flandriens, toujours très rapides dans leurs contres. Szaboks Biro en fit d'ailleurs l'amère expérience pour la quatrième fois, en suivant impuissant, le numéro d'adresse réalisé par un Darco Anic qui respire la confiance depuis sa brillante prestation du parc Astrid (0-4).

Pour indiscutable qu'elle fut, la domination brugeoise, ponctuée d'un but d'Ekakia (0-5), est tout de même à analyser à la lueur de la crise qui mine actuellement le club champion de Hongrie. Endetté à hauteur de 55 millions de florints (10 millions de francs) en primes de titre à l'égard de ses joueurs, Ujpest s'est vu, en début de semaine, traîné devant les tribunaux de la fédération hongroise par sept de ses joueurs. Et comme six d'entre eux étaient présents (avec les pieds de plomb), hier soir, sur la pelouse, ceci explique peut-être cela...

Quoi qu'il en soit, cela n'ôte pas grand-chose au mérite des hommes d'Eric Gerets qui n'aura, finalement qu'à déplorer l'exclusion de De Brul, auteur d'un geste stupide sur la personne de Kopunovics.

Autre déçu de la soirée: le trésorier du FC Bruges, dont la recette ne devrait pas crever des plafonds dans 15 jours.

FRÉDÉRIC LARSIMONT

Ujpesti TE: Biro, Sebök(29e mn: Kiskapusi), Mogyorisi, Jenei, Feher, Tamasi, Szlezak, Szanyo (55e mn: Eszenyi), Kovacs, Kopunovics (69 e mn: Kvasz), Peto.

Entraîneur: Varhidi.

FC Bruges: Nader, Deflandre (77 e mn: Deflandre), De Brul, Lesnjak, Ilic, Borkelmans, Vermant, Van der Elst (54 e mn: Verjans), Anic, Jankauskas (63e mn: Addo), Ekakia.

Entraîneur: Gerets.

Arbitre: Jones (Ang).

Assistance: 3.000 spectateurs.

Buts: 12 e mn: Jankauskas (0-1); 26 e mn: Ilic (0-2); 43 e mn: Vermant (0-3); 50e mn: Anic (0-4); 90e mn: Ekakia (0-5).

Cartes jaunes: Tamasi, Jenei, Feher, Kopunovics, Van der Elst, Lesnjak.

Carte rouge: De Brul (61e mn).

UJPEST

Diztl. L'ancien arrière central hongrois du FC Bruges (1989-94), actuellement directeur technique à Videoton, est venu saluer ses anciens équipiers. Lazlo Disztl n'y aura reconnu que Van der Elst, ainsi que les deux adjoints, Querter et Verheyen.

FC BRUGES

Gerets: De Brul s'est comporté comme un amateur et il va en payer les conséquences.

Plats pays. L'idée d'un championnat des plats pays ayant fait long feu, la direction brugeoise compte proposer à la Ligue d'occuper les semaines sans coupes d'Europe par un tournoi étalé sur quelques mois, auquel prendraient part les trois premiers classés du championnat belge ainsi que les trois meilleures formations néerlandaises.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La Une Le fil info Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une