Championnats d'Europe espoirs à Göteborg Gevaert et Lallemand tout près du grand bonheur

Championnats d'Europe espoirs à Göteborg Gevaert et Lallemand tout près du grand bonheur

Kim Gevaert avait espéré jouer l'or du 100m en débarquant aux Championnats d'Europe espoirs de Göteborg. Ce vendredi, la sprinteuse de Kampenhout a finalement dû se contenter du bronze à l'issue de la finale du 100m après avoir terminé troisième en 11.39 -son quatrième chrono de la saison- derrière l'autre grande favorite, l'Italienne Levorato (11.26), et l'Ukrainienne Pastushenko (11.33).

Cette place d'honneur n'en est pas moins la deuxième de l'année pour Gevaert, qui, il y a trois semaines, s'était également imposée sur 200m lors de l'Universiade, à Palma de Majorque. Sur cette distance, dans la foulée de sa finale, elle s'est d'ailleurs également qualifiée pour la finale de cet Euro des moins de 23ans en terminant deuxième de sa série en 23.26 derrière l'Allemande Mulrain (23.16). Mais ce chrono, le septième des huit finalistes, lui réservera vraisemblablement un mauvais couloir ce samedi...

Sur 10.000m, Catherine Lallemand visait, elle aussi, une place sur le podium. A l'exception de la Yougoslave Jevtic, qui semblait au-dessus du lot, personne ne se détachait sur la liste des engagées. Comme à son habitude, l'athlète du CABW prit d'emblée la tête de la course, qu'elle conserva pendant 3kilomètres. Après avoir dû laisser filer trois filles, elle s'accrocha en compagnie de l'Espagnole Arribas, avec laquelle elle en remonta une. Hélas! après avoir tout fait pour lâcher sa compagne d'échappée, elle dut finalement s'incliner dans le dernier tour, terminant finalement 4 e en 33.27.90, tout près de son record personnel.

Je suis malgré tout contente parce que j'ai disputé une belle course et que je me suis montrée, déclara-t-elle à l'arrivée. Sur la fin, j'ai un peu payé mon manque de vitesse. Mais, ce qui me rassure, c'est que toutes les filles qui m'ont devancée ont un ou deux ans de plus que moi. Moi, lors de la prochaine édition de ces championnats, je serai encore là!

Comme la Hennuyère, Thibaut Duval a conservé le sourire. Aux petites heures, il s'est aisément qualifié pour la finale du saut à la perche. L'autre sociétaire du CABW n'a eu besoin que de deux sauts, le premier à 5,20m, le second à 5,35m, réussis au premier essai, avant de pouvoir ranger ses gaules. Entre-temps, en effet, avec l'élimination de trois concurrents, le nombre de qualifiés était tombé à douze, soit le nombre de finalistes recherché!

Les deux autres Belges qui étaient engagés ce vendredi ont, quant à eux, été particulièrement décevants. Sur 800m, Tim Rogge, visiblement à court de forme, n'a pu éviter la dernière place dans sa série du 800m (1.50.64) après s'être fait larguer à l'entrée de la ligne droite. Kjell Provost, qui avait terminé troisième de cette même compétition il y a deux ans à Turku, n'a, cette fois, terminé que 6 e de sa demi-finale du 400m en 46.94, un moins bon temps que lors des séries. Même s'il était placé au couloir1, cela n'explique pas tout...

Ph. V.W.

LES FINALES DE VENDREDI

HOMMES

100m (v.: +0,7m/s): 1. Choidis (Grè), 10.19; 2. Nowak (Pol) et Malcolm (G-B), 10.28.

400m haies: 1. Goller (All), 49.67; 2. Gorban (Rus), 49.94; 3. Iakovakis (Grè), 49.97.

Triple saut: 1. Punga (Rou), 16,73m; 2. Fofana (Fra), 16,57; 3. Gergov (Bul), 16,53.

Marteau: 1. Piskunov (Ukr), 76,26m; 2. Haklits (Cro), 73,73; 3. Palyszko (Pol), 73,50.

Décathlon: 1. Zsivotzky (Hon), 8.379pts; 2. Kawohl (All), 7.814; 3. Ivanov (Rus), 7.787.

FEMMES

100m (v.: -0,2m/s) 1. Levorato (Ita), 11.26; 2. Pastushenko (Ukr), 11.33; 3. Gevaert , 11.39.

10.000m: 1. Jevtic (You), 32.37.59; 2. Console (Ita), 33.05.77; 3. Arribas (Esp), 33.23.01; 4. Lallemand, 33.27.90.

400m haies: 1. Danvers (G-B), 56.00; 2. Urbansky (All), 56.08; 3. Ahrens (All), 57.34.

Longueur: 1. Félix (Fra), 6,85m; 2. Leiwesmeier (All), 6,64; 3. Miklos (Rou), 6,51.

Poids: 1. Ivanenko (Blr), 17,27m; 2. Beckel (All), 17,15; 3. Legnante (Ita), 16,53.