Accueil

«Une tache indélébile sur le blason néerlandais»

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

«Une tache indélébile sur le blason néerlandais»

LA HAYE

De notre correspondant

particulier

Pour un peu, on en entendrait le «ouf» de soulagement d'une partie de la classe politique néerlandaise au rapport de l'ONU sur la chute de Srebrenica.

Dès lundi soir, Frank de Grave, ministre libéral de la Défense, insistait au journal télévisé sur le caractère important et nuancé du rapport, notamment en ce qui concerne le rôle des Casques bleus néerlandais du Dutchbat.

Lundi, un porte-parole du ministère refusait cependant d'élaborer sur le sujet: Nous attendons la publication d'un autre rapport, commandé celui-là par le gouvernement à l'Institut royal de documentation sur la Guerre, rapport prévu pour la fin 2000.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs