Retour aux résultats de la recherche

SCHAERBEEK Une véritable Anomania s'est emparée des habitants La fête de l'âne rebondit et se prolonge

Temps de lecture: 2 min

SCHAERBEEK Une véritable Anomania s'est emparée des habitants La fête de l'âne rebondit et se prolonge

Le 12 septembre 1999 fut une date à marquer d'une pierre blanche dans l'histoire locale schaerbeekoise. Cet après-midi-là, une invraisemblable marée humaine magnifia l'âne, au parc Josaphat. Jeunes, vieux, Belges de souche, immigrés. Tous étaient là pour célébrer le baudet. Depuis, habiter la cité des ânes a cessé d'être une tare. Oubliés Nols et consorts. Schaerbeek, c'est le symbole d'un adorable animal à la fois têtu et courageux, noble et travailleur, porté aux nues. Il a gagné ses lettres d'ânesse, si l'on ose dire.

Le bourgmestre Francis Duriau, à qui revient l'idée prémonitoire d'avoir réhabilité l'âne, décida de donner une suite à la formidable journée du 12 septembre. Il lança un concours sur l'âne: dessinez, photographiez-moi l'âne, demanda-t-il. D'emblée, le concours suscita l'enthousiasme. Poètes dans l'âme et dans l'âne. On multiplia les catégories (jeunes, artistes en herbe, enfants, ados, etc.) de façon à contenter tout le monde. Dans les écoles communales, toutes les classe ou presque embrayèrent. Encore une fois, ce fut un succès fracassant, phénoménal. Plus d'un millier de participants! La remise des prix fut fixée au 10 décembre, dans l'école des Ressources humaines, rue de la Ruche.

Et puis, la douche froide. Le 10 décembre? Le début du ramadan. Mais vous n'aurez personne! Personne? L'âne a plus d'un tour dans son sac. Le jour J (ou plus exactement le soir S) du 10 décembre, l'école de la Ruche connut un déferlement humain historique. Le flot ininterrompu de visiteurs a rapidement submergé les organisateurs. Ils espéraient quelques centaines de personnes. Ils furent des milliers. Visibilité nulle et pieds (sabots) massacrés. Si bien que l'expo en principe arrêtée au 23 décembre joue les prolongations. Fermée jusqu'au 9 janvier, elle rouvrira ses portes jusqu'au 21 janvier.

FRANÇOIS ROBERT

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La Une Le fil info Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une