Accueil

Rwanda Des documents américains «déclassifiés» confirment les soupçons Washington a laissé commettre l'irréparable

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 3 min

Rwanda Des documents américains «déclassifiés» confirment les soupçons Washington a laissé commettre l'irréparable

Comme la Belgique, les Etats-Unis savaient qu'un génocide se préparait au Rwanda en 1994, mais eux non plus n'ont rien fait...

COLETTE BRAECKMAN

Le gouvernement américain savait que des massacres à grande échelle risquaient de suivre la mort du président rwandais Habyarimana en avril 1994, mais non seulement il n'a rien fait pour prévenir la tragédie mais il a estimé, en tant que membre du Conseil de sécurité, qu' il n'y a avait pas suffisamment de justifications pour maintenir des forces de paix dans le pays.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs