Accueil

Mettet - Le château des Rops est désormais sauvé, mais il reste de l'ouvrage Le but est en vue à Thozée Pour Rops, Thozée c'était d'abord la ferme

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Mettet - Le château des Rops est désormais sauvé, mais il reste de l'ouvrage

Le but est en vue à Thozée

* Le manoir préféré de Félicien Rops retrouve sa splendeur. La Fondation qui porte son nom voudrait s'attaquer aux dépendances. Un appel est lancé.

JEAN-PHILIPPE PETIT

Une toiture d'ardoises d'un beau gris profond, des murs immaculés, des châssis neufs... Le château de Thozée reprend peu à peu l'aspect de demeure confortable que lui a, peut-être, connu le plus célèbre des peintres et graveurs namurois il y a plus d'un siècle. Au gré des subsides publics et des dons de mécènes, la Fondation Félicien Rops avance vers ce but qui semblait inaccessible au début de l'aventure : rendre un avenir à la gentilhommière où Fely venait se reposer de sa vie de bohème et s'adonnait aux joies de l'horticulture.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs