Accueil

Hip-hop Deuxième album solo pour Kool Shen, la moitié des Suprême NTM : Il remet les pendules à l’heure

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 4 min

entretien

A l’opposé de l’énergie animale de Joey Starr, Kool Shen est l’élément modérateur des Suprême NTM. Au point d’avoir ravalé la frustration des concerts estivaux de NTM annulés suite à l’incarcération de Joey Starr, dont il s’explique ci-dessous.

Cinq ans après un premier album solo Dernier round, Kool Shen remet les pendules à l’heure avec Crise de conscience. Ou comment derrière quelques morceaux plus légers (« C’est bouillant »), Bruno Lopes, pour l’état civil, reste un observateur aussi avisé qu’affûté. Et un interlocuteur toujours aussi cool.

Comment avez-vous vécu cet été 2009 suite à l’annulation des concerts du Suprême NTM ?

Les festivals, c’était notre cerise sur le gâteau. On s’était éclaté les cinq jours à Bercy, tout comme notre grosse tournée française. C’est frustrant parce qu’on adore les festivals. Avoir un public qui n’est pas forcément le nôtre et lui mettre la pâtée, c’est un peu notre spécialité.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs