Accueil

Une vingtaine de « petits partis » aux élections

J-11 Malgré les obstacles, une vingtaine de « petites » formations ont pu s’inscrire sur les listes. Elles sont plus nombreuses au sud qu’au nord du pays.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Les petits partis, réceptacles traditionnels des votes de protestation, ont généralement été surpris par l’anticipation des élections législatives, certains d’entre eux buttant sur des délais trop courts pour réunir les signatures nécessaires ou critiquant l’attitude des « grands » partis qui ont refusé d’apporter le soutien de leurs élus. Cela n’a toutefois pas empêché une vingtaine de formations, traditionnelles ou marginales, de s’inscrire sur les listes, avec un foisonnement plus riche au sud qu’au nord du pays.

Un florilège au sud du pays

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs