Accueil

humeur : JOËLLE, la prÉsidente aux pieds nus

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Pieds nus dans un tailleur anthracite très masculin, à califourchon sur une chaise dans un ravissant ensemble camel (la couleur phare de l’automne, assurent les magazines), Joëlle Milquet prend la pose dans le supplément féminin « Nina » du Laatste Nieuws. Au total sept portraits pleine page d’une présidente du CDH affichant sourire mutin, regard rêveur ou décidé. « Je ne veux surtout pas poser », avait dit d’emblée Joëlle Milquet à la rédactrice. Ah bon ? Elle poursuit : « les politiques wallons sont plus réservés que les flamands. Je fais de la politique, point ». Et aussi l’objet de très beaux portraits. On nous dira bien sûr qu’il n’est pas digne pour un homme ou une femme politique de jouer ainsi aux mannequins dans un magazine surtout préoccupé par la vie privée de ceux-ci. Certains s’offusqueront de voir la présidente du CDH jouer de son charme pour séduire l’opinion publique flamande. Elle-même dit s’attendre à des critiques. Une femme, prévient-elle, est vite taxée de légèreté.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs