Accueil

Allemagne Une mouvance internationale née du numérique : Ces Pirates qui ont pris Berlin

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Forum Temps de lecture: 3 min

portrait

Ils sont potaches, rigolards, libertaires. Depuis quelques années, on les croise dans les campagnes électorales allemandes. Mais qui aurait pu penser que les Pirates emporteraient 8,9 % des voix à Berlin ? S’il faisait jusqu’ici figure de poil à gratter, ce petit parti a réussi dimanche la gageure de ramener dans les isoloirs une jeunesse fâchée avec la démocratie. 15 % des électeurs de moins de 30 ans ont voté pour lui.

Pour Jurgen Rateau, qui copréside le Parti Pirate belge, « l’exploit de nos collègues berlinois a consisté à capter un public jeune, âgé de moins de 40 ans, et habituellement abstentionniste ». Mais, « il faudra œuvrer pour concrétiser » sur le terrain le résultat du scrutin. « Nous en sommes tous conscients ».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs