Accueil

La liste, c’est moi tout seul

Les vrais solitaires, ceux qui choisissent délibérément de se présenter seuls aux suffrages des citoyens, sont rares. Uniques, ces candidats-là le sont souvent à plus d’un égard. Leurs motivations, elles, sont multiples.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Du candidat aux élections, on peut dire à titre de généralité qu’il est résolument grégaire : il n’a rien de plus pressé que de s’agglutiner à d’autres sur une liste dûment siglée, quitte à ferrailler ensuite pour conquérir la place qui, à son sens, rendra le meilleur compte de son ambition et de ses mérites.

Les vrais solitaires, ceux qui choisissent délibérément de se présenter seuls aux suffrages des citoyens – la liste, c’est moi –, sont rares. Et pour cause : le pari est risqué et, en cas de fiasco, l’audacieux doit assumer seul l’opprobre de la défaite, sans pouvoir se défausser sur quiconque.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs