Accueil

Le vote électronique ? « Plus cher et moins sûr »

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Dans l’isoloir aujourd’hui, l’ordinateur a remplacé le bout de papier. Dans 17 des 19 communes bruxelloises, des ordinateurs datant de 1994 ou 1998 seront utilisés pour le vote. A Saint-Gilles et Woluwe-Saint-Pierre, un nouveau système est prévu, avec écran tactile et impression d’un ticket reprenant le choix de l’électeur.

Une tendance que déplore le Parti Pirate, fondé autour d’une idée commune : faire réfléchir sur la démocratie représentative, et qui présente des listes dans trois communes (Schaerbeek, Ixelles, Bruxelles-Ville).

« Le système est trois fois plus cher et moins sûr, puisque le recomptage des voix est impossible », explique Marouan El Moussaoui, cofondateur du parti et candidat à Schaerbeek. Et le nouveau système testé à Saint-Gilles ? « On parle d’un recomptage possible mais il n’est même pas prévu », estime-t-il.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs