Accueil

L’Egypte selon Nawal El-Sadaawi, féministe égyptienne

L’auteur Nawal El-Sadaawi était à Bruxelles pour témoigner de la situation dans son pays. Un discours partial et partiel.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

L’insubmersible Nawal El-Saadawi, figure majeure du féminisme égyptien, romancière réputée et médecin psychiatre, était à Bruxelles ce mercredi. Cette Cairote de plus de 80 ans transporte l’Histoire avec elle : elle a connu Nasser et vu l’assassinat de Sadate. En 2011, elle campait sur la place Tahrir et assistait à la chute de Moubarak. La semaine dernière, elle réclamait, avec ses concitoyens, le départ de Mohammed Morsi. Elle décortique la situation en Egypte, dans un discours axé sur l’ère post-Moubarak. « La révolution de 2011 a été avortée. Par qui ? Le gouvernement des Etats-Unis, les Frères Musulmans et le conseil militaire provisoire mis en place après la chute de Moubarak. Quand il a nommé ce conseil, nous aurions dû protester », raconte Nawal El-Saadawi. Le peuple égyptien, aveuglé par la joie du départ de Moubarak, a commis des erreurs. Erreurs qui ont enfanté le coup d’Etat actuel.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs