Accueil

Lady Di reste l’idole des Anglais

, décédée à 36 ans dans un accident de voiture à Paris en 1997,

a gardé une place à part outre-Manche. Ce dont profitent ses enfants.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Londres

Seize ans après sa mort tragique dans le tunnel sous le pont parisien de l’Alma, Lady Di n’a pas été oubliée des Anglais. Ses deux mémoriaux londoniens, installés l’un dans Hyde Park, l’autre à Harrod’s, l’ancien magasin du père de Dodi al-Fayed, son amant de l’époque décédé avec elle, reçoivent la visite constante d’admirateurs. Son effigie sur cartes postales, sur napperons ou sur tasses à thé couvre toujours les devantures des échoppes pour touristes.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs