Accueil

Sokourov dans les entrailles du Louvre

Deux ans après «Faust», le cinéaste russe tourne dans le plus grand Musée du monde. Une folle entreprise, mettant en scène le Louvre durant l’Occupation. A l’invitation de Sokourov, «Le Soir» était sur le tournage.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 5 min

Il faut imaginer les couloirs du Louvre, la nuit. Désertés. Avec des œuvres rendues au miracle du silence et de la solitude. Spectacle bouleversant.

Nous sommes dans la nuit du jeudi 10 au vendredi 11 octobre. Alexandre Sokourov, dont le dernier film (Faust) décrocha en 2011 le Lion d’or à la Mostra de Venise, entame son quatrième jour de tournage dans le plus grand Musée du monde. Un film qui parle du Louvre sous l’occupation, entre 1940 et 1942, alors que Jacques Jaujard, résistant et directeur du prestigieux Musée, et l’Allemand Graaf Wolff Metternich, de la Kunstschutz (service de la protection des arts de la Wehrmacht), sont amenés à collaborer.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs