Attaque de Tunis: les djihadistes portaient des explosifs

Le président tunisien affirme que le pays a « évité une catastrophe ».

Temps de lecture: 1 min

Le président tunisien Béji Caïd Essebsi a affirmé jeudi que les auteurs de l’attaque sanglante contre le musée du Bardo de Tunis portaient sur eux des « explosifs » et que la « promptitude » des forces de l’ordre a « évité une catastrophe ».

« On a trouvé sur ces gens-là des explosifs terribles qu’ils n’ont pas eu le temps » d’utiliser, a-t-il assuré dans une interview à la chaîne de télévision française TF1, estimant que « la vigilance et la promptitude » des forces de l’ordre a « évité une catastrophe ».

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une