Accueil

Musées royaux : la déglingue malgré des dizaines de millions investis

Rénover un musée, c’est environ 60 millions.

La Régie

des Bâtiments termine les Beaux-Arts

et Tervueren, avant

de démarrer

le Cinquantenaire.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 4 min

Des seaux sous les Rubens aux Musées royaux des Beaux-Arts… L’image illustre à elle seule les années de désinvestissement public. Le constat est largement partagé (lire Le Soir de samedi) : la Belgique a, comme d’autres pays européens, réduit les budgets consacrés aux infrastructures (institutions culturelles et scientifiques, rail, tunnels…). Effet garanti : les Musées se déglinguent. Pourtant, ces dix dernières années, la Régie des Bâtiments, gestionnaire des propriétés de l’Etat (et dotée d’un budget 2016 de 150 millions), a investi dans les Musées royaux. Pas assez, disent les responsables muséaux. Une chose est sûre : les chantiers, dictés par l’urgence ou la nécessaire valorisation des collections, pèseront lourd sur les finances publiques. Radioscopie.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs