Accueil

Pourquoi un iceberg à la dérive passionne-t-il ?

D’où vient-il,

où va-t-il ?

Est-ce la faute

du réchauffement

du climat ?

De nombreuses questions se posent

à propos de l’iceberg géant qui vient

de se détacher

de l’Antarctique.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 6 min

C’était attendu depuis quelques mois : le drame s’est joué entre le 10 et le 12 juillet. Un iceberg grand comme deux fois le Luxembourg s’est détaché de la plate-forme Larsen C dans l’Antarctique. Il s’appellera A68. Repérée en 2009, la fracture ne cessait de s’élargir. Larsen C, quatrième plate-forme antarctique en importance (46.800 km2), perd en une seule fois 10 à 12 % de sa superficie.

1Quelle est la taille de l’iceberg qui vient de se détacher

de la plate-forme Larsen C ?

Sa superficie est estimée à 5.800 km2. Son épaisseur serait de 200 à 300 mètres. On y trouve un million de millions de tonnes de glace. De quoi remplir 463 millions de piscines olympiques. Ou assez de glace pour recouvrir les Etats-Unis d’une couche épaisse de 12 centimètres.

2Comment ce genre de phénomène se produit-il ?

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La Une Le fil info Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs